Comment bien choisir son poêle à pellets ?

Comment bien choisir son poêle à pellets ?

11 avril 2018
Afin de profiter de tous les avantages de ce système de chauffage, plusieurs critères doivent être pris en compte au moment de choisir votre poêle à pellets.

Vous avez décidé d’installer un poêle à pellets dans votre logement, mais vous ignorez encore sur quel modèle jeter votre dévolu ? Alors suivez nos quelques conseils pour choisir un système de chauffage aux pellets adapté aux besoins de votre logement. 

 

Choisir la bonne puissance pour votre poêle à pellets

 

Le premier élément à prendre en compte au moment de choisir votre chauffage aux pellets est sa puissance. Celle-ci s’exprime en kilowatts et est généralement comprise entre 3 et 20 kW.

 

Pour savoir pour quelle puissance opter, il vous faut surtout évaluer la superficie que votre poêle devra chauffer. On estime que votre chauffage aux pellets doit pouvoir produire 0,1 kW pour chauffer 1 m2. Dans ce calcul, il faut toutefois aussi prendre en compte l’isolation du bâtiment. Notre diagnostic énergétique peut vous aider à mieux évaluer la puissance nécessaire.

 

SI vous choisissez mal la puissance de votre poêle, deux risques principaux peuvent se présenter :

 

  • le sous-dimensionnement du poêle, responsable d’une température trop basse dans votre logement et d’une consommation élevée;
  • le surdimensionnement du poêle, qui entraîne des dépenses de fonctionnement inutiles.

 

Choisir un poêle à pellets à haut rendement

 

Autre élément important pour le choix de votre poêle à pellets : le rendement, c’est-à-dire le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Plus ce rapport est élevé, moins vous devrez utiliser de combustible pour produire la chaleur souhaitée. Le choix d’un poêle à pellets offrant un bon rendement est donc important pour faire des économies sur le long terme.

 

Aujourd’hui, le marché propose des chauffages à pellets très performants. La plupart des poêles à pellets proposent ainsi des rendements allant de 80 à 90%, ce qui est bien supérieur au rendement d’un poêle à bois.

 

Pour vous assurer de choisir un poêle présentant un niveau de performance suffisant, vous pouvez vous fier à la norme européenne EN 14785. Avant toute autre chose, utilisez surtout des pellets de première qualité.

 

Un poêle à pellets qui diffuse la chaleur par convection ou par soufflerie ?

 

Autre élément que vous devez trancher pour votre chauffage aux pellets : le mode de diffusion de la chaleur produite par votre poêle. Il existe deux principaux types de poêles à pellets :

 

  • Les poêles à soufflerie : le(s) ventilateur(s) présent(s) dans l’appareil permet(tent) d’envoyer l’air chaud dans la pièce et de monter plus rapidement en température. L’appareil présente toutefois l’inconvénient de faire du bruit, même si les modèles les plus récents le limitent beaucoup.
  • Les poêles à convection : souvent équipés de pierres réfractaires qui accumulent la chaleur et la diffusent lentement, les poêles à convection montent moins rapidement en température mais sont aussi totalement silencieux.

 

Notons qu’il existe également des poêles à pellets hydrauliques qui permettent de chauffer l’eau pour le chauffage ou l’eau sanitaire.

 

Choisir un poêle à pellets facilement réglable

 

Aujourd’hui, la plupart des poêles présents sur le marché vous permettent un réglage assez fin de la température, des heures de chauffe, etc. En fonction de vos besoins, vérifiez quels sont les réglages disponibles.

 

Le réglage de la température s’ajustant grâce à une sonde évaluant la température de la pièce, nous vous conseillons d’opter pour un poêle équipé d’une sonde extérieure, qui sera plus précise que les sondes intégrées au poêle. Pour chauffer votre logement, vous utiliserez ainsi de manière optimale les pellets commandés.

 

 

Besoin de pellets ?