Frost - anti gel

Froid : protéger son installation au mazout de chauffage

14 décembre 2018
Lorsque les températures chutent, il peut être utile dans certains cas de protéger votre mazout et votre installation de chauffage du froid. Découvrez comment et pourquoi.

En tant que liquide, le mazout est un combustible qui, s’il se retrouve exposé à des températures négatives, peut geler. Avec un mazout gelé, il devient impossible de vous chauffer. La chaudière ne peut en effet pas s’approvisionner en combustible et ne peut dès lors pas fonctionner. Pire, un mazout gelé peut endommager votre installation de chauffage.

 

Opter pour de l’antigel ou du mazout de chauffage à haut rendement

 

Pour éviter que votre mazout de chauffage ne gèle, plusieurs solutions existent. Si votre cuve est installée en extérieur, il convient de la protéger au maximum du froid et du vent grâce à un abri par exemple. Veillez également à isoler les conduits qui acheminent le mazout de votre citerne jusqu’à la chaudière. Pour être certain de ne pas avoir d’ennui, vous pouvez également ajouter un antigel à votre mazout ou opter pour du gasoil de chauffage de qualité supérieure, qui intègre des additifs améliorant sa stabilité et sa résistance aux températures négatives.

 

Isoler les tuyaux d’eau chaude

 

Au-delà du mazout de chauffage en tant que tel, il est également essentiel de protéger vos canalisations. Avant l’arrivée du grand froid, nous vous conseillons d’isoler correctement les tuyaux susceptibles de geler dans votre habitation. Il s’agit dans la plupart des cas des canalisations présentes dans des pièces peu ou non chauffées comme le garage, la cave ou la buanderie. Vous pouvez notamment placer autour de ces tuyaux des manchons en mousse ou l’isolant de votre choix.

   

Positionner votre chaudière à mazout de chauffage en mode hors-gel

 

Si vous quittez votre logement durant l’hiver et pendant plusieurs jours, il vous faudra également penser à protéger votre chaudière à mazout du froid. Pensez à activer le mode hors-gel. De cette manière, la chaudière tournera à bas régime afin de maintenir l’eau du circuit de chauffage à une température minimale pour éviter la formation de gel durant votre absence.

 

Que faire si mon mazout de chauffage a gelé ?

 

Si vous n’avez pas pris ces précautions à temps et que votre mazout de chauffage a malheureusement gelé, il vous faudra ajouter du nouveau mazout pour faire remonter la température de celui déjà présent dans votre cuve. Si vous n’en avez pas la possibilité, parce que votre citerne est trop remplie, vous serez obligé de patienter jusqu’à ce que les températures se radoucissent et que le mazout dégèle naturellement. Dans tous les cas, mieux vaut faire appel à votre chauffagiste afin qu’il effectue les différentes vérifications nécessaires avant de remettre votre chaudière en route. 

Besoin de mazout ?