Question mark.jpg

Choisir sa chaudière à pellets

12 juin 2019
Vous voulez installer une nouvelle chaudière à pellets dans votre habitation ? Découvrez tous les éléments à prendre en considération avant d’acheter votre appareil.

Ça y est, vous vous êtes décidé : vous allez installer une chaudière à pellets dans votre logement. Il reste maintenant à opter pour l’appareil le mieux adapté à votre situation. Avec ProxiFuel, identifiez les éléments essentiels à prendre en compte avant de faire votre choix.

 

La puissance de la chaudière à pellets

 

Le premier facteur à déterminer avant d’acheter une chaudière à pellets concerne la puissance de l’appareil. Cette puissance de chauffe nécessaire, exprimée en kilowatts, variera principalement selon :

  • la superficie et le volume de votre habitation ;
  • son isolation ;
  • le nombre d’occupants de la maison ;
  • la nécessité de produire ou non de l’eau chaude sanitaire au départ de la chaudière à pellets.

 

Il convient d’adopter une puissance répondant aux besoins de votre maison et de votre ménage. En effet, si vous vous orientez vers une chaudière trop puissante, celle-ci consommera plus que nécessaire. L’appareil n’étant pas utilisé à la hauteur de ses performances, vous dépenserez de l’argent inutilement. À l’inverse, si la chaudière n’est pas assez puissante, elle ne sera pas capable de répondre à vos besoins. Elle fonctionnera également en surrégime, ce qui risque de l’endommager plus rapidement.

 

N’hésitez pas à vous référer à un chauffagiste pour connaître la puissance de chaudière à pellets adaptée à votre logement.

 

Le rendement de la chaudière à pellets


Dans un deuxième temps, il convient de s’intéresser au rendement de la chaudière à pellets. Il s’agit du rapport entre la quantité de chaleur produite par l’appareil et l'énergie – donc les pellets – consommée pour émettre cette chaleur.

 

Plus le rendement de l’appareil sera élevé, moins vous consommerez de granulés de bois pour produire la chaleur demandée. Sachez que les modèles les plus performants dépassent aujourd’hui les 90 % de rendement, ce qui en fait des appareils extrêmement économiques.

 

Les petits « plus » des chaudières à pellets

 

D’autres critères peuvent encore être pris en compte :

  • le type d’alimentation de la chaudière à pellets : par vis sans fin ou via des pompes d’aspiration ;
  • les outils technologiques : certaines chaudières sont aujourd’hui totalement connectées et peuvent être commandées depuis votre smartphone ;
  • le nombre de circuits que peut alimenter la chaudière : selon l’installation de chauffage dont vous disposez, la chaudière devra être en mesure de produire une ou plusieurs températures d’eau chaude (une pour les radiateurs, une pour le plancher chauffant et une pour l’eau chaude sanitaire).

 

Sur cette base, à vous maintenant de choisir l’appareil répondant à vos besoins et à vos préférences.

 

À découvrir aussi :

Comment fonctionne une chaudière à pellets ?

Poêle ou chaudière à granulés de bois : quel équipement choisir ?

Besoin de pellets ?