EuroPellets.jpg

Du changement pour les primes à la rénovation énergétique

13 novembre 2019
Depuis le 1er juin 2019, les primes à la rénovation énergétique en Wallonie ont été modifiées en Wallonie. Voyons ce que cela change pour l’installation d’un chauffage au pellet.

En Belgique, il existe différentes aides et primes destinées à encourager la rénovation énergétique des logements. Ces subventions permettent de réduire le coût des travaux liés à l’amélioration de votre habitation et de son confort, tout en contribuant à renforcer la performance énergétique de votre logement.

 

En Wallonie, ces primes étaient appelées « Primes à la rénovation énergétique » jusqu’au 31 mai 2019. Elles se nomment désormais et ce, depuis le 1er juin 2019, « Primes Habitation ».

 

Le chauffage au pellet est-il pris en compte dans les Primes Habitation ?

 

Parmi les travaux pour lesquels vous pouvez prétendre à une « Prime Habitation », on retrouve :

 

  • l’installation d’une chaudière biomasse, une chaudière à pellets par exemple ;
  • l’installation d’un poêle biomasse local, fonctionnant au départ de granulés de bois par exemple ;
  • l’installation d’une chaudière ou d’un poêle biomasse combiné(e) à un chauffe-eau solaire.

 

Quel montant pour la Prime Habitation liée au chauffage au pellet ?

 

Pour chaque type de travaux, un montant de prime de base est défini. Ce montant peut toutefois être plus élevé, en fonction de vos revenus et de la composition de votre ménage, mais également de la contribution des travaux réalisés à l'amélioration de la performance énergétique de votre habitation. Dans tous les cas cependant, la prime ne peut pas dépasser 70 % du montant des factures relatives aux travaux effectués.


Les montants respectifs pour ces types de travaux sont mentionnés dans le tableau ci-dessous :

 

Travaux

Montant de base

Montant maximal

Chaudière biomasse

1000 euros

6000 euros

Poêle biomasse local

250 euros

1500 euros

Chauffe-eau solaire

750 euros

4500 euros

Chaudière ou poêle biomasse + chauffe-eau solaire

150 % des primes de base respectives

150 % des primes de base respectives

 

Bon à savoir

L’audit en lui-même peut lui aussi faire l’objet d’une prime (de 110 à 660 euros).

 

Comment obtenir une Prime Habitation pour mon chauffage au pellet ?

 

S’il y a du changement au niveau du type de travaux subventionnés et du montant des primes accordées, la procédure pour obtenir ces primes a elle aussi été modifiée.

  1.  Avant toute chose, c’est-à-dire avant de démarrer quel que travaux que ce soit, vous devez faire réaliser un audit de votre habitation. Suite à sa visite, l’auditeur vous remettra ses recommandations quant à l’ordre des travaux à réaliser, et ce dans un délai maximal de sept ans. L’auditeur se chargera également de transmettre son rapport à l’administration.
  2.  Dans les quatre mois de l'enregistrement de votre rapport d'audit, vous devez alors envoyer une demande de prime.
  3. Si tout est en ordre, vous recevez votre prime liée à la réalisation de l’audit. Vous pouvez aussi commencer à faire réaliser les travaux par un entrepreneur, dans l'ordre précisé dans le rapport de l'auditeur. 
  4. Une fois les travaux réalisés, vous devez prouver à l’administration que les travaux pour lesquels vous sollicitez une prime ont bien été effectués, dans l’ordre préconisé par l’auditeur. Pour cela, un rapport de suivi des travaux doit être rempli par votre auditeur ou votre administration.
  5. Si votre dossier est en ordre et complet, vous recevez automatiquement les primes relatives aux travaux concernés.

 

À découvrir aussi :

Réduire son impact énergétique en combinant mazout et pellets

Ai-je droit à des aides financières pour l’installation d’une chaudière fioul ?

Besoin de pellets ?