thermostat_construction.jpg

Pourquoi remplacer sa chaudière à mazout ?

13 février 2019
Changer son ancienne chaudière au mazout par un nouvel appareil permet d’éviter les pannes, mais également de consommer moins et de réduire son impact environnemental.

Les chaudières à mazout traditionnelles sont aujourd’hui de moins en moins fréquentes. Si votre habitation est encore équipée d’une telle installation, il est peut-être temps de penser à changer votre chaudière.

 

Une nouvelle chaudière mazout pour éviter les ennuis

 

Une chaudière ancienne est davantage sujette aux pannes. Pour éviter de devoir payer des frais de maintenance élevés, ou pire, de vous retrouver un jour sans chauffage et de devoir remplacer votre installation dans la précipitation, il est recommandé d’anticiper l’achat de votre nouvelle chaudière mazout.

 

Vous pourrez ainsi prendre le temps de :

  • demander plusieurs devis et des conseils à des professionnels ;
  • choisir le modèle adapté à votre logement ;
  • déterminer le moment où vous installerez votre nouvel équipement, lors des beaux jours par exemple afin de ne pas être gêné.

 

Une chaudière à mazout plus performante et plus propre

 

Opter pour une nouvelle chaudière mazout, c’est également faire un choix judicieux à deux égards.

 

Les chaudières d’ancienne génération possèdent en effet un rendement bien inférieur aux appareils actuels, qui se montrent plus performants. Parce qu’elle récupère la chaleur issue des fumées qui se dégagent du processus de combustion du mazout, une chaudière mazout à condensation peut vous permettre de réduire votre consommation de combustible de chauffage jusqu’à 30 % selon les cas de figure. Si vous devez donc investir au départ dans une nouvelle installation, celle-ci vous permettra, sur le long terme, de réaliser d’importantes économies d’énergie et d’argent.

 

Autre bon point : les nouvelles chaudières au mazout sont également plus propres. Grâce aux évolutions technologiques, elles rejettent moins de composés polluants dans l’air lors de la combustion du mazout.

 

Remplacer sa chaudière mazout avant l’interdiction à la vente

 

Dans le contexte actuel, il peut aussi être intéressant de changer votre ancienne chaudière par une nouvelle afin d’éviter la future interdiction d’achat de chaudière mazout en Belgique.

 

Le Pacte énergétique fédéral prévoit en effet d’interdire la vente de chaudières au mazout. Trois dates sont envisagées :

  • dès 2021 en Flandre pour les constructions neuves et les rénovations lourdes – 2035 pour les autres installations;
  • 2025 à Bruxelles ;
  • 2035 en Wallonie.

 

Nous pensons cependant qu’il y a de fortes chances pour que tout cela évolue encore en fonction des prochains gouvernements au pouvoir. Nous suivrons de près tout cela et nous vous tiendrons au courant

 

Bon à savoir

C’est bien la commercialisation de nouvelles chaudières au mazout qui est concernée par cette mesure. En aucun cas, l’utilisation. Vous pourrez donc continuer à utiliser votre chaudière au mazout si elle a déjà été installée avant ces dates butoirs. En revanche, si vous devez remplacer votre chaudière au mazout au-delà de ces délais, il vous faudra alors opter pour une autre énergie que le gasoil de chauffage. Mieux vaut donc anticiper cette législation et remplacer votre chaudière dès à présent si elle est en fin de vie.

 

À découvrir aussi :

Chaudière à mazout : quel type choisir ?

Remplacer sa cuve à mazout : pourquoi, comment

Besoin de mazout ?