dollar-exchange-rate-1881265_640.jpg

Qu’est-ce qui détermine le prix du mazout ?

29 janvier 2020
Le prix du mazout évolue régulièrement au gré de nombreux facteurs. Dans cet article, nous revenons sur les éléments qui l’impactent le plus.

Le prix du mazout dépend essentiellement des prix du pétrole

 

On ne peut aborder le sujet du prix du mazout sans s’intéresser aux cours du pétrole. Le pétrole constituant la matière première utilisée pour fabriquer du gasoil de chauffage, ce sont eux qui influencent en très grande partie l’évolution des prix du mazout. En Belgique, on s’intéressera plus spécifiquement au baril de Brent de la mer du Nord. Il s’agit en effet du pétrole brut de référence pour l’Europe. Il sert ainsi de base pour déterminer le prix du produit ex-raffinerie.

 

L’évolution des prix pétroliers est elle-même dépendante de plusieurs facteurs. Parmi les plus importants, nous pouvons citer :

 

  • La demande et l’offre en matière de pétrole : selon la loi du marché, lorsque la demande est plus importante que l’offre, les prix ont tendance à augmenter. À l’inverse, si l’offre est plus abondante que la demande, les cours pétroliers sont peu soutenus.

 

  • Le contexte géopolitique dans les principaux pays importateurs et producteurs de pétrole : une situation tendue dans l’un ou plusieurs de ces pays, comme c’est le cas actuellement entre les États-Unis et l’Iran, deux importants producteurs d’or noir, a tendance à faire grimper les prix du pétrole.

 

  • La valeur du dollar américain : le pétrole s’échangeant en dollars, la valeur de cette devise a une influence majeure dans la fixation du prix du mazout. Ainsi, si le dollar américain s’affaiblit par rapport à l’euro, le tarif du gasoil de chauffage risque davantage de partir à la hausse.

 

L’offre et la demande impactent le prix du mazout

 

Au-delà des facteurs liés au pétrole, le prix du mazout est également influencé par la demande et l’offre en gasoil de chauffage en Belgique et, plus largement, au sein de l’Europe.

 

Auparavant, les prix du mazout avaient ainsi tendance à augmenter en automne et en hiver, lorsque la demande en mazout de chauffage des ménages était au plus haut. Aujourd’hui, l’influence de la saison est moins importante, les consommateurs ayant davantage le réflexe de suivre l’évolution du prix du mazout pour remplir leur cuve au moment le plus opportun, et ce quel que soit la période de l’année.

 

Bon à savoir

Le prix du mazout qui vous est facturé comprend également diverses cotisations et accises. L’État belge fixe également la marge brute maximale de distribution. Celle-ci doit permettre aux distributeurs et fournisseurs de prendre en charge les frais liés au transport, au stockage et à la livraison du mazout. Ces différents éléments sont toutefois fixés en valeur absolue par litre de combustible. Leur montant ne fluctue donc pas en fonction des variations du prix du produit ex-raffinerie.

 

À découvrir aussi :

Retour sur l’évolution du prix du mazout en 2019

Décision de l’OPEP : quelle influence sur le prix du mazout ?

Besoin de mazout ?