Evolution du prix du pellet au cours de ces dix dernières années

Evolution du prix du pellet au cours de ces dix dernières années

06 février 2019
Comment le prix du pellet a-t-il évolué en Belgique ces dernières années ? Suit-il une courbe ascendante ? Ou, au contraire, a-t-il tendance à diminuer ?

Contrairement à d’autres énergies telles que le gaz ou le mazout, le pellet est un combustible de chauffage dont le prix se montre relativement constant. Ressource locale et renouvelable (pour quelques marques comme le Total Pellets Premium), indépendante du marché mondial, les granulés de bois sont en effet moins sensibles aux variations de prix que les énergies fossiles.

 

Le pellet, une énergie au prix stable et abordable

 

En regardant l’évolution du prix du pellet en Belgique au cours des dix dernières années, on constate qu’il n’a pratiquement pas fluctué. Entre début 2008 et fin 2018, le coût du kilowattheure produit au départ du pellet n’a oscillé que de façon minime.

 

Le prix du pellet en vrac a ainsi évolué tout au long de cette période entre 4,55 et 5,83 centimes/kWh. A titre de comparaison, le gaz naturel a varié entre 4,97 et 7,56 centimes/kWh. Le prix du mazout a quant à lui encore davantage joué aux montagnes russes : entre 3,68 et 8,74 centimes/kWh au cours de la période 2008-2018.

 

Bon à savoir

Le prix du pellet dépend principalement de la matière première à partir de laquelle cette énergie de chauffage est fabriquée, à savoir, le bois. Mais selon leur origine, leur procédé de fabrication et leur qualité, les pellets peuvent également être plus ou moins chers. Veillez toujours à opter pour des pellets certifiés, qui vous garantissent de vous chauffer en respectant l’environnement et en prenant soin de votre installation de chauffage.

 

Le prix du pellet, des différences entre été et hiver

 

On ne peut pas non plus affirmer que le prix du pellet a tendance à augmenter ou à baisser au fil du temps. En août 2008, il était fixé à 4,56 centimes le killowattheure. Dix ans plus tard, en août 2018, il s’affichait à 4,93 centimes, soit pratiquement le même tarif.

 

Cependant, on constate que le prix du pellet a tendance à être plus haut en hiver qu’en été. L’offre et la demande jouent encore un rôle important dans la détermination du prix des granulés de bois. Les fournisseurs pratiquent donc deux tarifs différents selon les saisons :

  • un plus attractif au printemps et en été d’une part ;
  • un plus élevé en automne et en hiver d’autre part.

Ils proposent ainsi un tarif plus avantageux généralement entre le mois de mai et le mois d’août.

 

Conseil

Comme les pellets peuvent être stockés durant une longue durée, si vous le pouvez, commandez-les en été et en grande quantité : vous profiterez alors d’un meilleur prix.

 

À découvrir aussi :

Comment le prix du pellet est-il fixé ?

Comment choisir ses pellets ?

Besoin de pellets ?