femme_economie.jpg

Faire des économies de chauffage à l’approche de l’hiver

16 octobre 2019
L’hiver approche à grands pas. Pour vous aider à réduire le montant de vos factures, voici quelques conseils qui devraient vous permettre de réaliser des économies de chauffage.

En Belgique, l’hiver est synonyme de période difficile pour le portefeuille des ménages. En effet, c’est généralement durant cette saison que les Belges consomment le plus de combustible pour chauffer leur habitation. Quelle que soit l’énergie utilisée pour alimenter son installation, passer l’hiver bien au chaud représente donc un coût important. Il existe toutefois quelques astuces pour réaliser des économies de chauffage. Voici les quatre grands conseils de ProxiFuel pour vous aider à commander moins de mazout ou de pellets cette année, sans toutefois négliger votre confort.

 

1. Combattre le froid

 

La première chose à faire si vous souhaitez faire des économies de chauffage est d’empêcher que la chaleur déjà présente dans votre habitation ne parte. Cela peut se faire par ces gestes tout simples :

  • placer au bas des portes un boudin limitant les courants d’air froid ;
  • installer des rideaux épais à vos fenêtres ou dans les ouvertures de baies sans portes ;
  • ne pas étendre de linge sur vos radiateurs ;
  • veiller à bien fermer les portes après votre passage dans une pièce.

 

2. Optimiser vos équipements

 

Vous pouvez aussi agir assez facilement sur les équipements dont vous disposez déjà afin d’en améliorer le fonctionnement. Dans cette optique, vous pouvez :

  • purger régulièrement l’air présent dans vos radiateurs ;
  • isoler les tuyauteries de chauffage davantage exposées au froid (dans la cave, la buanderie, le garage par exemple) ;
  • régler la température en fonction des pièces à l’aide d’un thermostat ou en jouant avec la vanne de vos radiateurs : les températures recommandées sont par exemple de 19°C dans la pièce de vie et de 17°C dans les chambres ;
  • faire entretenir votre chaudière afin d’en optimiser le rendement.

 

3. Se débarrasser de mauvaises habitudes

 

Nous faisons parfois des actions par habitude ou par réflexe, pensant qu’elles vont nous aider à effectuer des économies de chauffage. Or, certaines d’entre elles peuvent être contreproductives.

 

Nul besoin de laisser vos fenêtres ouvertes durant plusieurs heures pour aérer votre habitation : 5 à 10 minutes suffisent pour renouveler l’air. Aussi, il n’est pas conseillé d’éteindre ses radiateurs lorsque l’on s’absente de sa maison durant l’hiver. Si vous agissez de la sorte, votre habitation va fortement refroidir. À votre retour, vous aurez tendance à ouvrir les radiateurs à fond pour réchauffer votre logement et votre chaudière devra redoubler d’effort pour répondre à votre demande, consommant ainsi davantage de mazout ou de pellets selon le combustible que vous utilisez. À l’inverse, en laissant vos radiateurs légèrement allumés, vous retrouverez plus rapidement une température agréable à votre retour.

 

4. Réaliser des travaux de plus grande envergure

 

Enfin, vous pouvez envisager, si vous en avez la possibilité, d’effectuer quelques travaux importants qui vous permettront de faire d’importantes économies de chauffage :

  • isoler davantage votre habitation, en commençant par la toiture – 30 % des déperditions de chaleur se font en effet par le toit ;
  • remplacer les châssis par du double ou du triple vitrage ;
  • opter pour une chaudière de dernière génération, plus performante.

 

À découvrir aussi :

Froid : protéger son installation au mazout de chauffage

Réduire son impact énergétique en combinant mazout et pellets

Besoin de mazout ?

Besoin de pellets ?