femme_economie.jpg

Les aides de l’État belge pour un chauffage à pellet

06 mars 2019
Vous envisagez d’installer un chauffage à pellet dans votre habitation ? Saviez-vous que certaines aides sont proposées pour vous permettre de financer de tels travaux ?

Le chauffage à pellet a le vent en poupe en Belgique. De plus en plus de ménages, mais également de professionnels, font le choix de s’équiper d’un système fonctionnant grâce à des granulés de bois.

 

Il faut dire qu’une telle solution de chauffage présente de nombreux atouts : prix des pellets relativement stable, énergie durable et renouvelable, chaleur agréable, entretien aisé, etc. Néanmoins, un chauffage à pellet représente un certain coût. Pour encourager l’installation d’équipements de chauffage plus écologiques, tel que le chauffage à pellet, il existe des aides financières.

 

Minimum 1.750 euros de prime pour un chauffage à pellet en Wallonie

 

La région wallonne propose une prime aux ménages qui installent une chaudière biomasse, dont notamment un chauffage à pellet. Cette prime Énergie est d’un montant de 1.750 euros minimum. Selon vos revenus, elle peut être majorée.

 

Pour pouvoir y prétendre, il faut respecter certaines conditions, parmi lesquelles :

  • votre ménage, excepté vos ascendants et descendants, doit bénéficier de revenus imposables globalement inférieurs ou égaux à 97.700 euros ;
  • vous devez vous engager à occuper le logement pour lequel la prime a été accordée en tant que résidence principale.

 

L’habitation, de son côté, doit également répondre à deux grands critères :

  • elle doit être située en Wallonie ;
  • elle doit avoir été occupée pour la première fois en tant que logement il y a au moins 20 ans. La prime ne peut donc pas être accordée dans le cas de la construction d’un logement.

 

Attention, pour pouvoir obtenir la prime, il vous faudra, avant la réalisation des travaux d’installation du chauffage à pellet, en avertir l’administration (département de l'Énergie et du Bâtiment durable) via un formulaire spécifique. La demande de prime devra ensuite être introduite dans un délai de quatre mois maximum après réception de la facture relative aux travaux.

 

Jusqu’à 7.500 euros en Flandre

 

Il existe une prime similaire en Flandre pour l’installation d’un nouveau système de chauffage central à haut rendement. Son montant dépend de la somme qui a été investie pour réaliser l’installation du chauffage à pellet et de vos revenus. Elle représente ainsi 20 ou 30 % du montant de vos factures, sans pouvoir toutefois dépasser 7.500 euros. Parallèlement, vous devez au minimum avoir investi 2.500 euros.

 

La prime à la rénovation peut être accordée au propriétaire ou au locataire du logement :

  • vous ne devez pas être propriétaire d’une autre habitation ni en avoir possédé une au cours des trois années précédant la demande de prime ;
  • vos revenus annuels ne peuvent pas dépasser 42.890 euros si vous êtes célibataire sans personne à charge et 61.270 euros si vous êtes en couple marié, cohabitant ou seul avec une personne à charge (3.440 euros supplémentaires par personne à charge).
  • vous devez être domicilié à l’adresse du logement concerné.

 

Pour pouvoir bénéficier de cette aide financière, vous devez rendre votre demande, dans un délai maximal de deux ans après avoir effectué les travaux, à l’agence Wonen-Vlaanderen de la province où se situe votre habitation. À noter que le bâtiment doit se trouver en région flamande et avoir au moins 30 ans.

 

Un prêt à 0 % pour l’installation d’un chauffage à pellet

 

La Wallonie propose également un prêt à taux 0 aux ménages qui disposent d’un revenu annuel brut inférieur à 97.700 euros et ce, afin de les aider à réaliser des travaux de rénovation ou d’économies énergétiques, dont notamment l’installation d’un chauffage à pellet.

 

Dès le printemps 2019, ce prêt pourra atteindre 60.000 euros et être remboursé sur une durée maximale de 30 ans. En d’autres termes, vous pouvez emprunter de l’argent sans avoir à rembourser d’intérêts pour financer l’acquisition de votre chauffage à pellet.

 

Parmi les conditions à remplir, vous devez être propriétaire du logement avec maximum deux enfants à charge et y résider. L’habitation doit être en Wallonie et avoir connu une première occupation en tant que logement il y a au moins 10 ans. Les travaux doivent être réalisés par un entrepreneur et ne peuvent commencer qu’une fois le prêt signé.

 

Le chauffage à pellet n’est pas subventionné à Bruxelles

 

Il n’existe pas de prime pour le chauffage à pellet à Bruxelles. Ces installations sont en effet moins courantes dans la capitale car elles nécessitent un espace important de stockage pour les pellets.

 

Bon à savoir

N’oubliez pas de vérifier les primes octroyées par votre commune. Certaines administrations communales proposent en effet des aides spécifiques à leurs habitants.

 

À découvrir aussi :

Le paiement échelonné de ma facture de pellets

3 astuces pour un achat de pellet moins cher

Besoin de pellets ?