Question mark.jpg

Pellets de bois résineux ou feuillus : que choisir ?

04 mars 2020
Entre les pellets de bois résineux, feuillus ou mixtes, votre cœur balance ? ProxiFuel vous aide à faire le bon choix.

Petits cylindres de bois densifié et asséché, les pellets sont fabriqués au départ de résidus de bois, tels que des sciures et des copeaux. Ils peuvent être composés de résidus issus 100 % de feuillus, 100 % de résineux ou encore d’un mélange.

 

Une grande variété d’essences peut ainsi être employée pour fabriquer des granulés :

  • pour les feuillus : du chêne, du frêne, du châtaignier, de l’acacia, etc. ;
  • pour les résineux : du sapin, du pin, du cèdre, de l’épicéa, du mélèze, etc.

 

Le rendement des pellets de bois résineux et feuillus

 

De nombreux consommateurs de pellets de bois se demandent s’il est préférable d’opter pour des granulés de feuillus ou de résineux afin de bénéficier d’un meilleur rendement. Cette question a en effet toute son importance lorsqu’il s’agit de brûler des buches de bois car :

  • les feuillus étant plus dense que les résineux, leur pouvoir calorifique est supérieur ;
  • les résineux, de par la résine qu’ils contiennent, encrassent davantage votre appareil et votre conduit de cheminée ;
  • les résineux sont naturellement plus humides que les feuillus.

 

Dans le cas des pellets de bois, cette distinction entre résidus et feuillus n’a pas grande importance. Les granulés étant asséchés puis compressés, leur densité et leur taux d’humidité, quelle que soit l’essence, est très similaire.

 

Les pellets de bois résineux souvent 100 % naturels

 

En revanche, l’agglomération des pellets ne se fait pas de manière identique lorsqu’il s’agit de résidus de feuillus ou de résineux. Dans le cas de pellets résineux ou mixtes, c’est la lignine naturellement présente dans le bois qui fait office de colle.

 

Par contre, lorsqu’il s’agit de pellets 100 % feuillus, il est nécessaire d’ajouter un agent de liaison artificiel afin d’en assurer la cohésion. Il peut s’agir d’amidon, une substance naturelle, mais aussi d’additifs chimiques. Or, ceux-ci contribuent à encrasser votre chaudière et, lorsqu’ils sont brûlés, se révèlent nocifs pour la santé et l’environnement.

 

Le naturel et le taux d’humidité, deux critères essentiels

 

Si vous souhaitez limiter l’impact environnemental de leur fabrication, l’idéal est de privilégier des pellets de bois fabriqués au départ d’essences locales. Mais au-delà de la variété de bois, le plus important lorsque vous faites votre choix de pellets de bois est de vous tourner vers des granulés naturels. Ainsi, il est essentiel que les résidus soient sains, n’aient subi aucun traitement ni reçu aucun additif.

 

Il est aussi primordial de vérifier le taux d’humidité des pellets. Idéalement, celui-ci doit être inférieur à 10 %. Plus ce taux est faible, plus la combustion de vos pellets sera meilleure. Plus le rendement de votre appareil sera élevé, plus vous économiserez de l’argent et moins votre chaudière ou votre poêle s’encrassera.

 

Bon à savoir

Différentes certifications attestent de la qualité des pellets de bois mis sur le marché. N’hésitez pas à vous y référer. Les TOTAL Pellets Premium, proposés par les antennes ProxiFuel, bénéficient ainsi des labels Dinplus et Enplus.

 

À découvrir aussi :

Comment sont fabriqués les pellets de bois ?

Achat de pellets : les éléments à prendre en compte dans votre choix

Besoin de pellets ?